C’est sûrement l’un des plus dignes représentants du Japon. Le katana est une arme qui représente le Japon, plutôt une certaine période de cette nation. Pourtant, le katana a traversé les époques et reste encore aujourd’hui le symbole de toute une nation. Malgré toute la dimension qu’occupe le katana au Japon, nous en savons très peu sur lui surtout en Occident. Pour remédier à ce problème, nous vous dévoilons dans cet article tous les impératifs à savoir à propos du katana. 

Le katana, mais qu’est-ce concrètement ? 

Le katana n’est pas une invention de notre ère. D’après les livres retrouvés, le katana date du 8 siècle après J-C. Le katana est tout simplement une épée. Cette épée a une particularité qui fait toute la différence.

En parallèle : Les différences entre les émeraudes naturelles et synthétiques

En effet, le katana a une courbe au niveau de sa lame. Cette courbure peut être plus au moins raffiné. Le katana est une épée relativement longue. Ceci à cause du fait que les modèles les plus longs peuvent mesurer 60,6 centimètres. Si vous souhaitez en apprendre plus sur les katanas, essayez ce site web.

Le katana se caractérise également par son manche très long qui est l’un de ses signes distinctifs. Pendant longtemps cette épée a été l’apanage des samouraïs. Néanmoins, vu son efficacité, il a été adopté par tous les guerriers du Japon. C’est la caste guerrière qui a d’abord emboîté le pas aux samouraïs.

Dans le meme genre : Le mythique pull mouton de Lady Diana aux enchères

Aujourd’hui, il est impossible de parler de katana sans mentionner le Japon. Puisque cette nation est son pays d’origine. 

Quels sont les attributs du katana ? 

L’une des premières caractéristiques du katana demeure sa lame modérément courbée. Même si le katana a une courbure, elle n’est pas vraiment prononcée. L’épée qui a une courbure plus prononcée est appelée un Tachi. 

Pour parler des attributs du katana, il faut parler de sa lame. Ici, on définit les attributs de la lame par :

  •  –  le jihada ;
  • –  le jigane ;
  • –  le hamon et ;
  • –  le sori. 

Le sori caractérise la courbure de l’arme. Comme évoqué plus haut, cette courbure n’est pas très prononcée. Néanmoins, elle varie d’un maître épéiste japonais à un autre. Le hamon est ce qui caractérise la différence entre les deux faces de l’épée. En effet, le dos de la lame est beaucoup plus souple que le tranchant qui sert à couper. Le jigane désigne la couleur du sabre. En effet, celle du katana n’est pas réfléchissante. Le jihada désigne les motifs dont sont ornés les katanas.

Le katana est une arme emblématique qui est synonyme de grandeur. Longtemps utilisé par les samouraïs de l’époque féodale, il est aujourd’hui une arme de défense comme tout autre. Le katana peut se présenter également comme un investissement. Puisque les plus belles pièces de cette « épée » se vendent à des prix d’or.